Les grades

Kyu

Le mot Kyu désigne dans la plupart des arts martiaux actuels les grades que l’élève obtient de manière décroissante jusqu’à la ceinture noire. Le premier grade est le 6e Kyu et le dernier est le 1er Kyu. Le grade suivant celle-ci est le 1er dan (ceinture noire).

Ces mêmes grades peuvent être encore subdivisés en barrettes. Ces graduations sont souvent utilisées pour les enfants afin qu’ils aient plus l’impression de se voir progresser.

Les grades Kyu sont atttribués par le sensei dans son dojo généralement après un examen formel ou non. Le grade de 1er Kyu est parfois confirmé devant une commission de grades.

Dan

Le terme japonais dan est utilisé dans les arts martiaux ainsi que d’autres pratiques traditionnelles japonaises comme l’ikebana, le go ou la cérémonie du thé pour signaler différents niveau de maîtrise ou d’expérience.

Le système des grades dan prend place après celui des kyu. Dans la plupart des arts martiaux, la qualité de détenteur d’un grade dan (yudansha) est signalée par le port d’une ceinture noire. Les niveaux possibles vont traditionnellement, par ordre croissant de maîtrise, du premier au dixième dan. Les premiers dan peuvent généralement être obtenus sur présentation à des examens ou à des compétitions. Les grades les plus élevés requièrent en revanche des années d’expérience et une contribution significative à l’activité en question, par l’enseignement ou la recherche. Les grades les plus élevés ne peuvent être décernés que par le titulaire d’un grade supérieur représentant une institution centrale.

Le système des grades dan est une invention datant du XXe siècle afin de remplacer le système traditionnel de certificats d’aptitude. Ainsi, le premier dan correspond au moment où, dans les écoles traditionnelles, le candidat à l’apprentissage finissait sa période de probation et était considéré comme digne de recevoir le véritable enseignement. Strictement parlant, le premier dan est le grade du débutant. De même, le dixième dan est en général réservé au fondateur de l’art martial, et ne peut être décerné que par lui. Cette situation a entraîné la disparition de ce grade dans certains arts martiaux.

Afin de marquer la progression du pratiquant avant l’obtention du dan a été crée le système des grades kyu.

En japonais, les grades portent les noms: 1er Shodan, 2e nidan, 3e sandan, 4e yondan, 5e godan, 6e rokudan, 7e shichidan (ou sitchidan), 8e hachidan, 9e kyudan et 10e judan.